Un champ d’automne

A  notre grande surprise,  aujourd’hui, le 17 octobre, les premiers flocons de neiges sont tombés ce matin. La règle Québécoise des trois « mi » est respectée ! « mi » octobre, les premier flocons tombent mais ne tiennent pas, « mi » novembre, les flocons tiennent  et « mi » décembre le temps des premières bordées ou  tempêtes de neige.

Ce même après midi, nous sommes partis une nouvelle fois à l’île d’Orléans, île qu’on apprécie beaucoup. Pour la tradition familiale au Canada, la cueillette des citrouilles ! Une fois descendu de voiture avec l’excitation et les palpitations du cœur,  face à ces montagnes de courges, nous avons rencontré une sympathique personne qui nous a expliqué deux, trois choses. Ainsi fait, nous voila partis pour l’émerveillement. Habillés en vêtements et chaussures de ville, les pieds dans la boue et  la brouette dans les mains à la recherche de la citrouille qui ferait notre bonheur. Lesquelles choisir ??? Elles sont toutes les unes plus belles que les autres et ce de champs en champs… Les citrouilles, les Zucchinis, les spaghettis, les butternuts, les potirons, les hubbards ! Cueillir soi-même, multiplie les plaisirs, mais étant en fin de saison quelques unes étaient déjà pourries. Malgré cela dans le nombre, on a pu choisir celle qu’on voulait avoir chez nous. Ce qui est sûr, à voir les autres brouettes bien chargées, personne n’est repartis bredouille. Notre brouette a passé le péage avec à son bord : 4 citrouilles, 1 potiron, 2 courges à frite, 1 spaghetti !  Le soir même, nous les avons installés comme touche de décoration dans notre appartement.
Mais pas le temps de se transformer en carrosse pour Cendrillon,  elles finiront en soupe pour l’hiver !!!!!
A perte de vue!
 On commence la récolte
Ce n’est pas notre brouette!
Chez le voisin c’est l’autocueillette des pommes!

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *