Une 28ème bougie

Michaël : Ma fête (ici au Québec, on ne souhaite pas son anniversaire mais sa fête !) commença sans tarder, le 07 juin, par la sonnerie de mon réveil, 5h50 A.M. Un brin endormi, Célia la première me souhaita tendrement un bon anniversaire et me prépara un petit déjeuner à la française (croissant, baguette et confiture,…), la journée commence bien!

Départ pour le travail, suivi d’une longue journée qui se finissa autour de 21h, avec un souper rapide, en compagnie des collègues. A mon retour, Célia m’attendait pour savourer un gâteau de chez Anna Pierrot, avec ma « 28ème bougie ».

J’ouvris quelques cadeaux et je fus gâté. Un beau coton ouaté avec cagoule H&M (c’est-à-dire un gilet avec capuche !), un livre de recette de salades pour le lunch de chez Zones ainsi qu’un colis en provenance de France de chez mes grands parents avec également de belles choses à l’intérieur.

…C’est ainsi que ma semaine de fête pris son bel envol !…

Cette semaine là était loin d’être ensoleillée, les nuages et la pluie dominaient Québec. Mais, ce vendredi, l’arrivée d’un autre colis de France, cette fois d’Alsace, de chez ma mère laissa place à de nouveaux rayons de soleil. Ce colis de taille XL était prêt à imploser tant il était rempli.

Une fois ouvert et alors que l’ensemble était construit comme un Tetris pour que tout rentre, je découvris pile après pile les belles surprises et les excellentes gourmandises.

Cannelle, notre chatte fit aussi sa curieuse !

 

Le lendemain, Célia m’avait organisé une belle sortie. En faite, nous étions allé l’été dernier voir un belle endroit, à 40 minutes de Québec, en pleine nature ; « le canyon St-Anne ». Célia a eu la bonne et originale idée de m’offrir une escapade en Via Ferrata dans le canyon.


Le rendez vous était de bon heure, à 9h au pied d’un des ponts sur le site. J’étais avec 8 autres personnes prêt a glisser dans notre matériel d’escalade et prêt à bien écouter les explications du moniteur.



 

Sans trop d’hésitation et trop d’inquiétude, malgré un peu de fatigue physique par la semaine de travail, j’étais exciter de rencontrer de nouvelles sensations. Celles-ci ont commencé de suite par le départ sur un câble suspendu, puis un premier contact avec la roche du canyon.
L’un après l’autre, chacun se suit, on trouve un rythme et cela donne envie de continuer sans fin. Les moments les plus fun sont quand on se rapproche tout près de la cascade ou que l’on prend pour prise la roche du site.

 



On réalise une boucle puis c’est un retour au camp, on me propose de suivre mes camarades et donc de poursuivre l’expérience, alors    « GO », on y retourne avec plaisir. Cette fois, on est dans le bas avec plus d’échelle et d’escalade.

 » du fun à l’état pure « 

Après le pique-nique, c’est le retour à Québec, puisque le soir, nous avions des invités à accueillir. Malgré le temps, nous avions programmé un barbecue. Je me reposa un peu, quand d’un coup, Célia décida de partir chercher de l’ananas pour la fondue au chocolat ! Bien sûr, on n’avait déjà tout ce qu’il fallai, je ne me posa pas plus de questions. Mais alors que je remontais du sous sol de notre maison, je fus surpris !

  » Une méga surprise! »

J’en suis encore ébahi au moment d’écrire cela ! Assis sur un fauteuil, un  ami de France était là. C’était fou raide en bon québecois, j’ai vraiment mis du temps à réaliser. Enfaite il venait d’arriver à Montréal avec un Pvt.  On a passé une super soirée entre amis ! Ma semaine de fête ce termina le lendemain quand on fit découvrir un peu notre nouvelle ville à notre ami.

« Quels bons moments,  merci à tout le monde « 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *