Une journée en Chaudière-Appalaches

Allô les amis !

Si vous n’habitez pas au Canada, vous allez me dire mais c’est quoi « Chaudière-Appalaches » ??  Une ville ?? C’est où ?? Et bien, tout simplement, c’est une région du Québec, situé sur la rive sud du fleuve St-Laurent, en allant vers Lévis.

Histoire de casser notre routine, et parce que nous avions envie de s’évader, nous sommes partis une journée en famille avec Mr. Ayden. Le sac à couche, le porte bébé préparé, nous voilà en route pour visiter cette belle partie. D’habitude, on se dirige vers la rive nord, à l’est, en direction de Tadoussac ou bien Montréal, à l’ouest. Le Québec est si grand, tant de beaux paysages et de musées restent à voir encore. Et puis, il y a toujours le reste du Canada !! 😉

Cette journée-là, nous avons découvert…

Le Parc des Chutes d’Armagh qui se situe à 1h de Québec sur la rive sud. Dans les livres, on nous parle souvent des chutes de la chaudière, la chute Montmorency mais là, on a décidé de vous en faire découvrir d’autres moins connu des touristes.

Avant d’aller la contempler, il faut rentrer dans le Parc et payer 5 $ par personne. On traverse alors un restaurant familiale, on ouvre une porte et nous voilà dans un charmant parc boisé. La marche n’est pas longue mais ça vaut le coup pour la nature, le calme, l’eau qui s’écoule. Parfait pour une randonnée avec un bébé d’un mois. Pas de montée ! OUFFFF !

On admire, du haut d’une passerelle métallique qui surplombe à plus de 28 mètres de haut le canyon de la rivière d’Armagh, ainsi que la chute. La traversée est fun, on entend les voitures passer au dessus de nos têtes. Il faut faire attention à ne pas se cogner aux barres métalliques ! Incroyable, mais Michaël a aussi trouvé l’occasion d’y faire des tractions 😉 tu y crois !

La balade se poursuit sur une autre passerelle dans un long tunnel longeant la rivière d’Armagh. Si l’envie te tente comme nous, tu peux chanter et t’exercer pour « la Voix« , (The Voice)  hahahaha. En tout cas, c’est un beau lieu pour s’évader après une semaine prenante, idéale en excursion avec des enfants.

Nous avons poursuivi notre route en s’en retournant le long du fleuve. Et, ce qui ne devait être au départ qu’une halte pour un pique-nique improvisé, devint le lieu où nous allions passer une partie de l’après midi. Nous nous sommes arrêter à l’Islet au musée maritime du Québec. Le lunch du midi fut comme on les aime : simple et gourmand dans le très sympathique parc du musée.

Quelle belle surprise ce musée; il n’est pas très grand mais il a une collection vraiment intéressante. Le musée a une salle des maquettes hallucinante (Michaël est redevenu un instant, un enfant !) et une salle d’exposition permanente qui évoque bien l’histoire maritime globale au Québec. On en apprend davantage sur le fleuve St-Laurent, ses marées et ses courants forts. On se rend compte de la vie des marins, l’implication des femmes dans cette vie maritime, elle s’occupe des enfants, de la famille.

La visite s’achève par une immersion totale à l’intérieur de deux navires historiques, un brise-glace et un navire militaire. Du pont supérieur jusqu’à la cale et les salles des machines, on en prend plein les yeux tellement les navires sont grands, avec beaucoup d’espaces. C’est vraiment surprenant ! 😉

Sur un ancien brise-glace

Pour finir en beauté, nous avons continué notre chemin sur la route 132, la route des navigateurs pour admirer le paysage le long du fleuve. Nous avons pris le temps de faire un arrêt sur les quais à Saint Jean Port-joli. Le panorama est exceptionnel et parfait pour se remplir les poumons d’air marins et nourrir nos esprits des futures découvertes à faire.

Vue sur le fleuve St-Laurent

Nous espérons que vous aurez apprécié cet article. ❤️❤️❤️ On se revoit au prochain avec une nouvelle trouvaille, bye !

A bientôt ! 😉

Et vous, avez-vous des suggestions à nous proposer ??

Vos lieux préférés au Québec ?? Des idées de sorties ?? Des musées ?? Des randonnées ??

 

Un commentaire Ajoutez les votres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *